Comment faciliter la réparation épidermique de la peau ?

Sommaire de l'article

Il est reconnu à la peau plusieurs fonctions essentielles, dont celle de la régulation de la température corporelle. Elle est également efficace pour protéger l’organisme contre diverses agressions extérieures. De ce fait, à la suite d’une blessure ouverte liée à un bouton, une coupure, une écorchure, etc., l’organisme met en place le processus de réparation. Si la cicatrisation met du temps, voici quelques conseils qui vous aideront à l’accélérer.

Quelles sont les étapes d’une cicatrisation naturelle de la peau ?

Lorsque votre peau est abîmée pour une quelconque raison, l’organisme enclenche automatiquement le processus de réparation. Celui-ci passe impérativement par 3 étapes à savoir : la phase inflammatoire, la phase de prolifération et la phase de remodelage épidermique. En effet, après la blessure, la peau connait une phase inflammatoire de deux à cinq jours.

Pendant cette phase, les tissus abîmés sont éliminés et la peau devient chaude et rouge. Lors de la seconde phase qui est celle de la réparation, l’organisme produit de nouveaux vaisseaux sanguins. Ceux-ci remplacent les vaisseaux détruits, et la cicatrisation commence avec une croûte qui peut se former.

Vous pouvez alors utiliser des produits de soins de la peau comme le soin accélérateur Cicaplast Gel b5 pour faciliter la cicatrisation. La dernière phase est celle du remodelage épidermique qui peut durer jusqu’à 2 ans. Environ 15 jours après la blessure, une nouvelle peau se développe.

Comment aider la peau dans le processus de réparation ?

Il est vrai que la peau remplit parfaitement sa fonction de protection et que la cicatrisation se fait naturellement. Mais, il est recommandé de lui sonner un coup de pouce afin d’accélérer le processus de réparation. Pour cela, quelques gestes simples sont à respecter à commencer par le nettoyage de la lésion avec de l’eau et du gel doux et sans sulfates.

Cela permet d’éliminer tous les corps étrangers de la peau. Il faudra par la suite sécher la plaie avec une compresse. Pour atténuer les démangeaisons et accélérer le processus de réparation, appliquez au quotidien un soin cicatrisant. Privilégiez les produits contenant de l’aloe vera, de la vitamine E, etc., qui sont des substances avec des propriétés hydratantes et antioxydantes.

Quels sont les gestes pour protéger efficacement la blessure ?

Pour permettre à la plaie de ne pas s’infecter et cicatriser convenablement, il faut la protéger. De ce fait, il est recommandé de poser un pansement sur la blessure le temps que celle-ci se referme. Les pansements cicatrisants hydrocellulaire et hydrocolloïdes sont d’une grande efficacité pour absorber le sang et la lymphe.

S’il s’agit d’un bouton, vous pouvez utiliser des patchs anti-acné. Dans tous les cas, pensez à laisser la plaie respirer à l’air libre quelques minutes entre les pansements. C’est justement à ce moment que vous devez appliquer votre soin accélérateur pour faciliter la cicatrisation.  

Lorsque la plaie est refermée, évitez toute exposition au soleil pour empêcher une hyperpigmentation après cicatrisation. N’hésitez pas à manger des aliments contenant des protéines végétales et animales qui favorisent la cicatrisation. Pour la synthèse des membranes cellulaires, les acides gras oméga-3seront également votre allié.

Julien B.
Julien B.
Vous allez aussi aimer !
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *