Posted in Entreprise

En quoi consiste le métier de forgeron ?

En quoi consiste le métier de forgeron ? Posted on 5 juin 2020Laissez un commentaire

Le métier de forgeron est un l’un des vieux métiers du monde. En effet, on pourrait penser même que le métier de forgeron ne se pratique plus ou alors très rarement. Cependant, il s’agit d’une profession qui a su résister au temps et continue de faire son évolution en s’adaptant aux nouvelles modes de vie. De nos jours, les forgerons suivent des formations de ferronnier d’art et fabriquent des articles comme des rampes, des portails ou des escaliers. Le forgeron est un artisan spécialisé dans le travail du métal : fer, acier, bronze, aluminium, laiton, cuivre. Comment devenir forgeron et devenir maître de l’enclume et du marteau ?

Le forgeron : en quoi consistent ses missions ?

L’idée première qui vient lorsqu’on parle du forgeron, c’est cet artisan du moyen-âge utilisant le marteau et l’enclume pour façonner le métal. Même si dans certains ateliers la pratique n’a pas forcément changé, dans d’autres centres de forge professionnelle comme la Forge origine, la profession a bien évolué depuis le temps et les forgerons profitent eux aussi de l’avancée de la technologie.

Le but premier du forgeron est de concevoir des pièces souvent avec des dimensions précises. Pour certains métaux, il faut une température au-delà de 1000 °C pour les rendre assez malléables. Dès lors qu’ils sont chauds, le forgeron peut à présent leur donner la forme qu’il souhaite à l’aide d’outils spécifiques comme le marteau, le marteau-pilon, des presses et l’enclume. Ce dernier est un outil incontournable du travail de la forge et des métaux en général. L’enclume existe en différentes sortes, selon le façonnage que le forgeron souhaite réaliser.

Toutefois, le métier ne s’arrête pas là, car il est souvent nécessaire de fabriquer de nombreuses pièces et de les assembler pour pratiquer le procédé de forgeage complet. En effet, un travail complet prendrait en compte le chauffage du métal, le façonnage, l’estampage, l’extrusion ou encore la soudure des pièces. En somme, le métier de forgeron est un travail très complexe et il est indispensable de bien s’organiser puisque chaque pièce doit avoir une forme et des dimensions précises. Aujourd’hui, le métier de forgeron dépasse ses fonctions primaires et recouvre les tâches de taillandier et de maréchal-ferrant.

Les outils du forgeron

Pour exercer son métier, le forgeron a besoin des outils suivants :

  • La forge : c’est là où les pièces de métal sont chauffées afin de pouvoir leur donner une forme ;
  • L’enclume : une masse métallique sur lequel le métal est travaillé ;
  • Le marteau : il sert à battre le métal et lui conférer une forme ;
  • Les pinces ou les tenailles : elles permettent de manipuler le métal incandescent en toute sécurité ;
  • Les formes et les presses : elles servent à déformer et à façonner le métal.

Bon à savoir : en fonction des façonnages, d’autres outils manuels ou automatiques peuvent être employés tels que les scalpels, les perceuses, les fers à souder, les tours et les fraiseuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *