Posted in Loisirs / voyages

Paris hippiques : nos conseils pour les débutants

Paris hippiques : nos conseils pour les débutants Posted on 21 décembre 2020Laissez un commentaire

Parier sur les courses hippiques n’est pas toujours simple. De ce fait, il est primordial de maîtriser certaines notions avant de se lancer à corps perdu dans ce loisir. Ainsi, nous avons décidé de vous donner quelques conseils, afin de bien débuter dans les paris hippiques.

Les courses hippiques, comment ça fonctionne ?

Premièrement, comme vous vous en doutez, les courses hippiques ne sont pas dépendantes de la chance et du hasard. Ainsi, lorsque vous vous rendez sur Zeturf  pour réaliser vos paris sportifs, vous devez prendre en considération plusieurs éléments. L’état du cheval est essentiel, tout comme le jockey qui le monte. Parfois les habitudes sont bouleversées, ce qui modifie le comportement et la performance du jockey et/ou du cheval. Maintenant, place aux aspects techniques du turf. D’une part, vous devez savoir qu’il y a trois types de courses différentes, à savoir : le trot, le plat, ainsi que la course d’obstacles. En effet, le trot consiste, pour un cheval, à ne jamais dépasser le galop, ce qui est très contraignant. En revanche, le plat est une course beaucoup plus connue qui oppose des chevaux, devant galoper sur une distance prédéfinie. Enfin, la course d’obstacles est basée sur le même concept que la course à plat, hormis le fait qu’il y a des obstacles à franchir tout au long du parcours.

Les types de paris hippiques

Ensuite, découvrons ensemble les paris les plus connus dans le domaine des courses hippiques. Premièrement, vous avez le pari simple, idéal pour un débutant. Il consiste à dire si le cheval que vous aurez choisi sera gagnant (première place) ou placé (dans le top 3). Puis, ils a le tiercé, particulièrement connu au PMU, qui vous permet de parier sur les trois premiers chevaux de la course. Vous n’êtes pas obligé de parier dans l’ordre. Ensuite, il y a le quarté +, qui vous impose de miser sur les quatre premiers chevaux. Enfin, il reste le quinté +, qui vous permet de gagner le gros lot si vous réussissez à trouver les cinq chevaux en tête de la course hippique. Ainsi, lorsque vous êtes débutant, nous vous recommandons de jouer des paris simples tels que le gagnant ou le placé. Si cela fonctionne bien, vous pouvez parier sur les deux premiers chevaux en tête de la course. Pour les plus aventuriers, vous pouvez également choisir le multi, qui vous permet de parier sur 4 à 7 chevaux, afin de trouver les quatre premiers de la course. Vous retrouverez ces paris aussi bien sur Zeturf que sur Betclic Turf ou encore PMU ne vous inquiétez pas.

Les côtes des chevaux

Il nous semblait important d’effectuer une petite précision à propos de la victoire. En effet, certains demandent parfois si c’est le jockey ou le cheval qui gagne. Ce n’est ni l’un ni l’autre, c’est le duo et leur alchimie qui engendre une réussite. Maintenant que cette petite parenthèse est terminée, place à la côte d’un cheval. En effet, ce n’est pas une partie évidente et il est important de bien la comprendre, afin de réaliser des paris hippiques de qualité. Pour vous expliquer simplement, si de nombreux parieurs misent sur un cheval gagnant, alors la côte de celui-ci va diminuer, ce qui placera ce cheval en favori. Plus globalement, lorsque vous êtes débutant, vous devez être vigilant aux conseils qui peuvent vous être donnés par des « spécialistes ». En effet, pour être un bon parieur, vous devez avoir une bonne capacité d’analyse. Il est primordial de préparer son pronostic, d’effectuer des comparaisons et de retenir ses erreurs. C’est cette méthode qui vous permettra de gagner, mais surtout de prendre du plaisir. Et rien n’est jamais acquis d’avance, vous pouvez parfaitement miser sur un cheval avec une côte haute et gagner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *