Posted in Maison / déco

Comparatif des différents types d’adoucisseurs d’eau

Comparatif des différents types d’adoucisseurs d’eau Posted on 25 août 2020Laissez un commentaire

L’adoucisseur d’eau est l’équipement que chaque ménage doit disposer afin d’avoir une eau de meilleure qualité. Ce dispositif est efficace afin d’enlever les résidus d’éléments calcaires contenus dans l’eau. Certains composants comme le magnésium ou le calcium contenus naturellement dans l’eau sont à l’origine de la dureté de l’eau. Face à plusieurs choix d’adoucisseurs d’eau disponibles sur le marché, il est important de bien choisir le modèle qui correspond à l’utilisation de chacun. Pour cela, il faut reconnaître les différents types d’adoucisseurs d’eaux.

Présentation de l’adoucisseur d’eau

L’adoucisseur d’eau est un équipement qui permet de réduire la dureté de l’eau et le rendre ainsi plus douce. Généralement, cet appareil est installé sur l’alimentation principale en eau de la maison. Cela permet ainsi d’éliminer les dépôts de calcium et de magnésium dans le liquide à travers des procédés chimiques selon le type d’appareil utilisé. Le calcaire contenu dans l’eau chaude utilisée dans une maison ou un bâtiment quelconque favorise en effet la formation de tartre dans les tuyauteries et dans certains appareils électroménagers.

Le processus d’adoucissement commence alors par la réduction de la dureté de l’eau grâce à différents filtres et tamis installés au sein de l’appareil. Ces derniers vont ainsi éliminer les éléments responsables de la dureté de l’eau à travers un procédé physico-chimique. Le dispositif va alors réguler la teneur en calcaire de l’eau et fournir une eau plus saine et plus douce pour les canalisations ainsi que les sanitaires. Ainsi, selon les besoins de chacun, il est possible d’opter pour un modèle d’adoucisseur à sel ou résine, un adoucisseur au CO2 ou un adoucisseur par électrolyse galvanique.

L’adoucisseur à sel ou résine

La mise en place d’un adoucisseur d’eau est nécessaire afin d’éliminer les différents dépôts de calciums, de sulfates et de magnésium dans l’eau. Pour avoir une eau plus douce, l’eau encore chargée de calcium et de magnésium va être en contact avec les granulés de résine de l’adoucisseur. Ce processus va ainsi générer la production de sodium ou sel qui sera ensuite accumulée dans un bac à saumure. Ce contenant sera ensuite rincé et renouvelé soit manuellement, soit de manière automatique selon le modèle d’adoucisseur d’eau choisi. La résine quant à elle nécessite également un remplacement régulier afin d’assurer une élimination à hauteur de 80 à 100 % du calcaire contenu dans l’eau.

Le processus d’adoucissement commence alors par la réduction de la dureté de l’eau grâce à différents filtres et tamis installés au sein de l’appareil. Ces derniers vont ainsi éliminer les éléments responsables de la dureté de l’eau à travers un procédé physico-chimique. Le dispositif va alors réguler la teneur en calcaire de l’eau et fournir une eau plus saine et plus douce pour les canalisations ainsi que les sanitaires. Ainsi, selon les besoins de chacun, il est possible d’opter pour un adoucisseur à sel ou résine, un adoucisseur utilisant du CO2 ou un adoucisseur par électrolyse galvanique.

L’adoucisseur au CO2

Ce type d’adoucisseur d’eau est considéré comme le plus économique et écologique parmi les différents modèles disponibles. En effet, l’adoucisseur au CO2 utilise un gaz inoffensif pour éliminer les dépôts de minéraux contenus dans l’eau. Ainsi, au contact du gaz, le calcaire présent dans l’eau produit une réaction chimique qui transforme le CO2 en acide carbonique et les carbonates en bicarbonates. De cette manière, l’eau devient plus douce, car son PH est moins élevé.

Cet adoucisseur d’eau est constitué par trois éléments. Chacun d’eux assure une fonction spécifique afin d’éliminer la dureté de l’eau. Ce sont :

  • le module hydraulique, indispensable pour la diffusion du gaz dans le liquide ;
  • le module doté d’une bouteille de CO2 chargé d’injecter le gaz dans l’eau ;
  • un tableau de contrôle indispensable pour régler l’adoucisseur d’eau.

Grâce à ces différentes composantes, l’adoucisseur au CO2 est donc plus efficace et offre une eau complètement potable par rapport aux autres modèles. Il élimine la totalité du calcaire contenu dans l’eau. Il permet également d’éviter la surconsommation d’eau et est donc très économique. Par ailleurs, cet appareil est très résistant et convient aussi pour une température allant jusqu’à 95 degrés. Il est donc adapté pour tous les appareils sanitaires et électroménagers utilisés dans une maison ou un bâtiment.

L’adoucisseur par électrolyse galvanique

Plutôt apparenté à un anti-tartre, cet adoucisseur par électrolyse réduit le calcaire contenu dans l’eau et le transforme en de fines particules. Pour cela, l’adoucisseur d’eau électrolyse fonctionne à travers des tamis qui vont changer le calcaire en macromolécules qu’est l’aragonite. De cette manière, le calcaire ne peut pas former de dépôts dans les canalisations. En effet, l’eau chaude favorise la formation du tartre dans les tuyauteries. Ainsi, l’adoucisseur par électrolyse galvanique va alors faire en sorte que le calcaire contenu dans l’eau ne soit pas incrustant. Cette solution est plus écologique et permet de bénéficier d’une eau purifiée.

Pour une meilleure performance de cet adoucisseur, il est important de l’installer sur l’arrivée d’eau principale. Il peut ainsi traiter toute l’eau qui sera approvisionnée dans l’habitation. Il faut noter que ce système d’adoucissement d’eau est aussi économique pour les utilisateurs. En effet, son installation ne nécessite aucuns frais d’entretien et n’entraîne pas une hausse de la consommation en eau. En plus, aucun produit chimique n’est utilisé tout au long du processus.

Réduire la teneur en magnésium et en calcaire de l’eau permet de la rendre plus douce et évite ainsi la formation de tartre dans les tuyauteries et les sanitaires. En effet, lorsque l’eau est chauffée à plus de 60 degrés, elle expose les canalisations ainsi que les appareils électroménagers à la formation du tartre. De cette manière, la mise en place de ces équipements est recommandée pour améliorer la durée de vie des appareils électroménagers, mais aussi pour réduire les dépenses en produits anticalcaires. Un entretien régulier est néanmoins nécessaire pour assurer le bon fonctionnement de l’adoucisseur. Cela s’applique notamment pour les dispositifs à résine ou à sel. Les types d’adoucisseurs au CO2 et par électrolyse quant à eux ne nécessitent pas ou peu d’entretien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *