5 avantages de l’emballage alimentaire secondaire ?

emballage alimentaire secondaire
Sommaire de l'article

Si le but de l’emballage alimentaire primaire est de prémunir les aliments contre les bactéries ou encore les chocs qui pourraient les rendre impropres à la consommation, les professionnels doivent se poser la question de l’opportunité de mettre un emballage secondaire. Cette méthode présente de nombreux atouts qu’il faut prendre en considération.

Pourquoi opter pour de l’emballage secondaire pour les aliments ?

En premier lieu, opter pour un emballage secondaire qualitatif permet d’attirer plus facilement le regard des clients potentiels ou de les fidéliser quand ils l’apprécient.

Dans un secteur très concurrentiel, ne pas se contenter d’un emballage primaire permet de se démarquer et de créer une plus-value sur ses produits. Ils apparaissent forcément plus haut de gamme, ce qui a tendance à rassurer le consommateur, au moment d’acheter.

L’emballage secondaire peut être trouvé en plusieurs niveaux de qualité allant de la moyenne gamme au haut de gamme, ce qui permet de rationaliser les coûts. Cet investissement est souvent rapidement rentabilisé.

Le choix des matériaux n’est plus limité, ce qui permet de se tourner vers des produits plus durables et qui pourront être réutilisés par les clients, une fois le produit consommé. Quand l’emballage secondaire est beau, il contribue à la décoration.

Les aliments, s’ils ne sont pas périssables et ne doivent pas être congelés ou maintenus au froid, peuvent s’afficher sur un plan de travail. Cela représente une opportunité marketing à ne pas rater, car tous les invités et les personnes voyant l’emballage secondaire le remarquent.

Alimentation : quels sont les atouts de l’emballage alimentaire secondaire ?

Les français sont de plus en plus soucieux des détails. Ce qui est vrai pour l’alimentation y compris dans le domaine des spiritueux  l’est aussi pour les cosmétiques. A produit égal, ils préféreront un packaging bien pensé et surtout beau à regarder.

Quand des consommateurs lambda testent des produits et font des retours dans les magazines, une partie est toujours consacrée à l’esthétique du produit. Les personnes avouent qu’elles auraient préféré une attention plus marquée au niveau du design et sont très attentives aux finitions. Elles apprécient la forme, mais aussi le choix des couleurs qui est apporté et qui sert de publicité au produit.

Surtout quand le produit est amené à devenir un cadeau, le fait d’avoir un emballage secondaire plaisant dispense parfois de l’emballer ou contribue à faire une plus belle surprise encore au récipiendaire.

Enfin, quand on pense à emballage, on pense souvent au plastique. Or, comme dit plus haut, il est possible de trouver de nombreux matériaux, y compris ceux qui sont respectueux de la nature. Quand une enseigne porte haut des valeurs de protection de l’environnement, opter pour des matériaux durables qui pourront être recyclés ou donc réutilisés pour une toute autre fonction ne peut être qu’une bonne idée.

Une belle boite de cookies peut, plus tard accueillir du sucre en morceaux, les pinceaux de maquillage pour un détournement amusant, voire même servir de réceptacle pour les crayons de couleur du petit dernier. L’important est de marquer l’inconscient collectif, même le produit consommé, en le voyant tous les jours.

Julien B.
Julien B.
Vous allez aussi aimer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *