Mobilite : pourquoi se deplacer en velo electrique ?

Sommaire de l'article

Vous en avez assez de rester coincé dans les bouchons avec votre voiture ? Vous n’appréciez pas de prendre les transports en commun ? Vous cherchez une alternative pour vous déplacer plus facilement ? Et si vous optiez pour le vélo électrique ? Ce moyen de déplacement est de plus en plus en vogue au sein des grandes villes. Idéal pour effectuer des trajets rapidement, il permet également de réduire son empreinte écologique tout en pratiquant une activité physique. Quel est son fonctionnement ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Peut-on bénéficier d’une aide de l’État pour l’achat de son vélo ?

Vélo électrique : comment fonctionne-t-il ?

Le vélo électrique fonctionne de la même manière qu’un vélo traditionnel à la différence qu’il possède une batterie et un moteur. L’objectif d’un vélo électrique n’est pas de propulser l’engin vers l’avant, mais d’assister la personne dans son effort, notamment dans les montées. Celle-ci peut alors économiser ses forces, ce qui est idéal pour des longs trajets. Le fonctionnement est extrêmement simple. Des capteurs sont disposés au niveau du pédalier. Dès que celui-ci entre en rotation, il envoie un signal au moteur qui se met en route. Ce dernier est généralement placé au niveau de la roue avant, de la roue arrière ou directement dans le pédalier. Le moteur se déclenche et diffuse toute son énergie grâce à une batterie placée à l’arrière du vélo ou sur sa structure. La batterie peut être rechargée directement sur secteur.

La puissance du moteur et la durabilité de la batterie vont dépendre du modèle de vélo que vous avez. En effet, il existe plusieurs gammes de vélos électriques. À vous alors de choisir le modèle qui correspond le plus à vos besoins et à votre budget. La fourchette de prix pour ce moyen de transport est extrêmement large. Cependant, vous pouvez avoir droit à des Subventions vélo éléctrique de la part de l’État sous certaines conditions. N’hésitez pas à vous renseigner avant de faire votre achat.

Quels sont les avantages d’un vélo électrique ?

Se déplacer à vélo électrique apporte de nombreux avantages. De multiples raisons peuvent vous pousser à passer le cap et vous convaincre de vous déplacer en deux-roues lors de vos trajets quotidiens.

Pour pratiquer une activité physique régulièrement

Bien que le vélo électrique permette d’assister le cycliste dans son effort, celui-ci reste néanmoins contraint de pédaler pour avancer. Ainsi, en allant à votre lieu de travail ou en effectuant un simple trajet, vous exercez une activité physique à vos dépens. Cela est alors bénéfique pour votre santé, surtout si vous êtes assis derrière un bureau toute la journée. Quelques minutes de sport sont toujours bonnes à prendre pour favoriser le bon fonctionnement de votre organisme.

Pour adopter un moyen de transport plus écologique

Bien qu’un vélo électrique soit équipé d’une batterie et d’un moteur, il reste néanmoins un moyen de transport peu polluant par rapport aux voitures ou aux transports en commun. En effet, il n’émet aucune émission de fumée ou de gaz, ce qui permet de préserver la qualité de l’air. À savoir qu’un vélo électrique émet 9g de CO2/km contrairement à une voiture dans l’émission de CO2 est égale à 271g/km, soit 30 fois plus. De quoi vous convaincre de passer sur un deux-roues pour préserver l’environnement.

Pour circuler en ville plus librement

L’utilisation d’un vélo électrique permet de circuler en ville beaucoup plus librement et d’éviter de rester coincé des heures dans les bouchons. En effet, de plus en plus de villes tendent à aménager des pistes cyclables pour préserver la sécurité des cyclistes, mais également pour inciter les personnes à utiliser ce moyen de transport. Grâce à celui-ci, vous gagnez du temps sur votre trajet au quotidien. De plus, vous avez moins de chances d’arriver en retard à un rendez-vous, ce qui procure par ailleurs moins de stress dans votre vie de tous les jours.

Pour faire des économies

Bien que l’achat d’un vélo électrique soit conséquent, son entretien reste cependant plus économique que celui d’une voiture. Tout d’abord, l’assurance est moins coûteuse à l’année. Il faut compter entre 100 et 500 euros par an pour les modèles les plus chers et les plus haut de gamme. Ensuite, son entretien reste plus économique. En effet, les pièces de rechange en cas de casse ou dues à une usure normale d’utilisation (freins, pneus) n’atteignent pas des prix exorbitants contrairement à certaines pièces de modèles de voitures en particulier. Sur le long terme, le vélo électrique coûte bien moins cher qu’une voiture.

Quels sont les inconvénients d’un vélo électrique ?

Après avoir vu les avantages que confère l’utilisation d’un vélo électrique, il est important d’en connaître les inconvénients avant de passer à l’acte d’achat et de risquer d’avoir de mauvaises surprises par la suite.

Un poids conséquent

Du fait de la présence du moteur et de la batterie, le vélo électrique est beaucoup plus lourd qu’un vélo traditionnel. À première vue, cela n’a aucun impact sur le cycliste, car il est assisté dans son effort. Cependant, ce poids conséquent peu rapidement devenir un problème si vous êtes amené à le déplacer, à le transporter pour un voyage ou tout simplement si vous tombez en panne en cours de route et que vous devez le ramener chez vous pour le recharger.

Un prix d’achat élevé

Bien que son utilisation tende à se démocratiser de plus en plus, le prix d’achat d’un vélo électrique reste néanmoins très élevé. En effet, il faudra compter entre 1000 et 6000 euros pour vous procurer votre deux-roues. Toutefois, n’hésitez pas à vous renseigner sur les aides dont vous pouvez bénéficier de la part de l’État et des Métropoles. Elles atteignent bien souvent plusieurs centaines d’euros. De quoi réduire quelque peu vos dépenses. De plus, il ne faut pas oublier que cet investissement est rapidement rentabilisé sur le long terme contrairement à l’achat d’une voiture qui demeure beaucoup plus élevé. 

Des trajets limités

En faisant le choix d’acheter un vélo électrique, vous devez être conscient que vos trajets seront limités. En effet, vous dépendez de la puissance de votre batterie. En fonction des modèles, l’autonomie de la batterie est plus ou moins importante. À savoir qu’en moyenne, vous disposez d’une capacité d’autonomie de 60 km. Vous trouverez également sur le marché des batteries permettant de rouler seulement 40 km, mais aussi allant jusqu’à 80 km. Ainsi, avant de partir à vélo, vous devez calculer votre trajet à l’avance pour être sûr de ne pas tomber en panne. Il est important par ailleurs de ne pas oublier de recharger sa batterie sous peine de ne pas pouvoir utiliser son vélo lorsque vous en aurez besoin. 

Une vitesse restreinte

En Europe, la législation impose de brider les vélos électriques à 25 km/h maximum afin d’assurer la sécurité de tous les usagers. C’est pourquoi, pour les amateurs de vitesse, ce moyen de transport n’est pas forcément optimal, mais reste tout à fait adapté si votre utilisation concerne seulement des courts trajets en milieu urbain. Cependant, si vous effectuez régulièrement des trajets de longues distances, le speed bike sera sûrement plus adapté pour vous. Ces modèles, beaucoup plus puissants et rapides, peuvent atteindre les 45 km/h. Mais de nombreuses contraintes sont liées à son utilisation, car ils sont alors considérés comme des vélomoteurs. Par exemple, interdiction d’emprunter les pistes cyclables, obligation de porter un casque et d’immatriculer le véhicule. À vous de voir ce que vous préférez utiliser en fonction de vos besoins. 

Comment choisir son vélo électrique ? 

Afin de choisir le vélo qui correspondra le mieux à vos besoins, vous devez prendre compte certains critères en amont. Ainsi, en réfléchissant à chaque détail et en analysant chaque étape, vous aurez moins de chances de vous tromper dans votre choix et d’acheter un vélo électrique qui ne vous convient pas. 

Définir ses besoins 

L’étape primordiale dans votre processus d’achat est de définir vos besoins. Dans quelle(s) situation(s) allez-vous utiliser votre vélo ? Allez-vous l’utiliser occasionnellement ou régulièrement ? En centre-ville ou en lieu tout terrain ? En fonction de vos réponses, vous pourrez ajuster petit à petit votre demande et surtout affiner vos recherches. En effet, les offres sur le marché sont totalement différentes, que vous recherchiez un vélo pour rouler sur une piste cyclable en centre-ville ou pour emprunter des chemins tortueux en haute montagne.

Choisir son type de batterie

La batterie joue un rôle essentiel dans le bon fonctionnement de votre vélo. En premier lieu, vous allez devoir sélectionner la puissance que vous désirez. Plus l’ampérage de votre batterie sera puissant, plus son autonomie sera grande, ce qui est idéal si vous souhaitez effectuer de grands trajets. En complément, il faudra également porter une attention sur son voltage, appelé également la tension. Une batterie avec un fort voltage permettra de donner plus de puissance au moteur, notamment pour grimper des pentes difficiles. 

De plus, il est important de voir si la batterie est amovible ou non. En effet, si vous ne disposez pas d’une prise pour recharger votre vélo dans votre garage, il est essentiel de pouvoir enlever la batterie du véhicule pour la transporter plus facilement à l’intérieur de votre habitat pour la charger. Ce point n’est pas négligeable, car il apporte un sérieux confort dans l’entretien de votre vélo. 

Choisir la puissance de son moteur

Une fois encore, le choix de la puissance de votre moteur va dépendre de votre utilisation. Comme vu précédemment, les vélos électriques sont généralement bridés à 25 km/h pour pouvoir circuler sur les pistes cyclables et en milieu urbain. Si cela correspond à votre utilisation, alors choisissez un moteur dont la puissance est égale à 250 watts. Au contraire, si vous souhaitez utiliser votre vélo sur des routes à grande vitesse et/ou pour effectuer de longs trajets, il faudra privilégier un moteur plus puissant. Vous pourrez ainsi atteindre une vitesse plus rapide (environ 45 km/h) mais vous ne pourrez plus circuler sur les pistes cyclables et l’engin devra être immatriculé et assuré. 

Définir sa position de conduite

Un point souvent négligé lors de l’achat d’un vélo électrique, mais pourtant non-négligeable est la position de conduite. En choisissant une position adéquate, vous pourrez obtenir un confort optimal lors de vos trajets. Vous avez le choix entre deux positions différentes : la position droite et la position sportive. La position droite est de loin la plus confortable. Elle vous permet de rester le dos droit et de relâcher légèrement vos bras et vos épaules. La position sportive inclut que le conducteur soit penché vers l’avant. Les sensations de conduite sont décuplées et plus plaisantes, mais cependant, sur de longues distances, des maux de dos peuvent rapidement apparaître, surtout pour les non-initiés. 

Présence des accessoires

Il est important également de voir si, lors de l’achat de votre vélo, les accessoires sont fournis avec ou non. En effet, pour assurer le confort et la sécurité du cycliste, de nombreux accessoires sont nécessaires : 

  • Un porte-bagage
  • Des éclairages pour être visible des autres conducteurs
  • Une béquille
  • Des garde-boue 

Si tous ces accessoires sont fournis avec votre vélo, vous faites alors de grosses économies. En effet, si vous devez acheter tous ces éléments complémentaires en supplément, vos dépenses seront allongées de quelques centaines d’euros supplémentaires. 

Disponibilités du service après-vente

Avant de conclure votre achat, pensez à vous renseigner sur le fonctionnement du service après-vente. En effet, vous allez devoir effectuer un entretien régulier de votre vélo et il est parfois difficile de trouver une personne capable de s’occuper de ces engins électriques. De plus, vous pouvez également avoir besoin un jour d’une pièce de rechange suite à une panne ou une casse. Renseignez-vous alors auprès du vendeur, s’il est possible de commander directement les pièces par sa boutique. Si cela n’est pas le cas, vous risquez d’être confronté à certaines difficultés dans le futur pour trouver les pièces compatibles avec votre modèle de vélo. C’est pourquoi, il est également déconseillé d’acheter un vélo électrique par Internet, à cause du manque de suivi que vous pouvez avoir à la suite de votre achat. 

Julien B.
Julien B.
Vous allez aussi aimer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *