Posted in Entreprise

Quelle différence entre le SIRET et le SIREN d’une entreprise ?

Quelle différence entre le SIRET et le SIREN d’une entreprise ? Posted on 3 septembre 2020Laissez un commentaire

Véritable numéro d’identité d’une entreprise, le numéro SIRET est attribué, dès la création. Mais il n’est pas rare d’entendre parler également du SIREN. Quelle est la différence et à quoi servent réellement ces numéros ?

Qu’est-ce qu’un numéro SIRET ?

Le SIRET est un acronyme signifiant « Système d’Identification du Répertoire des Etablissements ». Ce numéro unique ; comme peuvent l’être des empreintes digitales ; est donné par l’INSEE, quand l’entrepreneur dépose son immatriculation au RCS. L’entreprise est donc identifiée au niveau de l’Etat dans un répertoire appelé SIRENE.

Quand l’activité est créée, l’entrepreneur reçoit par courrier un document attestant de sa création. Les entreprises individuelles reçoivent ainsi un extrait K, alors que les sociétés commerciales reçoivent un K-Bis. Le régime de la microentreprise (anciennement auto entrepreneurs) est un peu particulier, dans ce cadre. Les entrepreneurs sont avertis de leur création par une attestation émanant de l’URSSAF.

Ce numéro SIRET permet d’identifier et d’avoir des informations relatives à votre entreprise, notamment sa localisation géographique. Si vous recherchez une entreprise et que vous connaissez sa dénomination sociale ou encore son numéro de téléphone, vous pouvez le faire en cliquant ici. Mais il est aussi possible de le trouver sur une facture, si vous êtes client ou partenaire de l’entreprise sur laquelle vous voulez obtenir des renseignements.

Un numéro SIRET se compose toujours de 14 chiffres. Si les 5 derniers chiffres représentent le Numéro Interne de Classement : NIC, les 9 premiers représentent donc le fameux SIREN de l’entreprise. Mais pourquoi cette différenciation entre les deux termes ?

Le SIREN, c’est quoi ?

Le SIREN répertorie les unités légales des entreprises. Une entreprise peut avoir plusieurs numéros SIRET si elle possède plusieurs enseignes ou établissements secondaires, mais le numéro SIREN ; donc les 9 premiers chiffres, seront toujours identiques.

C’est ce numéro que les administrations consultent pour avoir des renseignements sur l’entreprise. Il est une preuve tangible de l’existence légale de l’entreprise. Il est donc impératif de le faire figurer sur tous les documents inhérents au fonctionnement habituel de votre structure, comme vos devis, vos factures, mais aussi tous vos documents de communication.

Si le numéro SIRET peut changer, en cas de déménagement, notamment (transfert de siège social), le numéro SIREN, lui restera immuable, tout au long de l’existence de l’entreprise. Il est donc primordial que le chef d’entreprise se l’approprie.

Le SIREN n’est pas à confondre avec le répertoire SIRENE, même si une seule lettre les sépare. Cet organisme vise à établir des données statistiques de l’évolution des entreprises sur un territoire donné. Mais le répertoire SIRENE se fixe aussi pour objectif, en donnant accès à certaines données sur l’entreprise, à gagner en transparence et à aider à la bonne coordination entre les administrations. Cela facilite les démarches quand une entreprise doit évoluer ou doit cesser son activité.

Vous l’aurez compris, quel que soit le document que vous receviez après votre immatriculation, il est impératif de le conserver précieusement. Votre numéro SIRET ou encore SIREN vous seront régulièrement demandés si vous échangez avec des organismes fiscaux ou administratifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *