Posted in Immobilier

Le rôle d’un bureau d’études thermiques

Le rôle d’un bureau d’études thermiques Posted on 12 novembre 2020Laissez un commentaire

Mesurer la performance énergétique d’un bien immobilier afin de mettre en œuvre des moyens techniques en vue de la conformité à la législation en vigueur, c’est le principal objectif de l’étude thermique. Cette étape permet d’obtenir une gestion énergétique optimale : réduction de la facture d’énergie dans le cas de rénovation, respect des normes et possibilité d’obtention de labels pour la construction. Soumise aux prescriptions de la Réglementation Thermique 2012, on lui attribue également l’appellation « Etude Thermique RT 2012 ». Cette étude est réalisée par un organisme spécialisé : le bureau d’études thermiques.

Bien comprendre la RT 2012 : les objectifs et les exigences de la réglementation

Toute nouvelle construction doit être conforme à la RT 2012, depuis le 1er janvier 2013. Le principe est simple : les consommations énergétiques doivent être réduites à une moyenne de 50 kWh/m2/an, soit 1/3 de la RT 2005. Cette valeur peut varier de 40 kWh/m2/an dans le sud de l’Hexagone à 65 kWh/m2/an dans la partie nord-est. Elle est, en effet, calculée en fonction de la zone climatique (8 zones pour le territoire français), du type du bien et de l’altitude. Les calculs, les estimations et les mises en œuvre seront effectués par un ou des experts, c’est ce qui justifie l’utilité d’un bureau d’étude thermique.

La RT 2012 définit et exige le seuil maximal à respecter en termes de consommation d’énergie annuelle primaire. Voici les 3 indicateurs pour aboutir aux 3 résultats imposés :

Le besoin bioclimatique

Cet indicateur marque la productivité énergétique essentielle au bâtiment. Les critères requis en vue d’une bonne performance du Bbio sont respectivement :

  • Une orientation optimale ;
  • Une optimisation des apports solaires ;
  • Une bonne qualité d’isolation;
  • Un accès à l’éclairage naturel ;
  • Une compacité du logement.

La consommation d’énergie primaire

La valeur de la consommation d’énergie primaire ou Cep s’exprime en kWh/m2/an. Elle correspond aux consommations prévisionnelles et primaires liées aux :

  • Chauffage ;
  • Eau chaude sanitaire ;
  • Eclairage ;
  • Climatisation et auxiliaires.

La température intérieure conventionnelle

Il s’agit d’un indicateur de la température intérieure qu’il ne faut pas dépasser durant les saisons chaudes. La résidence peut bénéficier de bonnes conditions de confort sans devoir activer le système de climatisation. En faisant appel à un bureau d’étude thermique, on trouve les meilleurs moyens d’optimiser les consommations dans le respect des exigences de la RT 2012.

bureau d'études thermique

Le moment pour faire appel à un bureau d’étude thermique

Quand faut-il faire appel à un bureau d’étude thermique ? Dans deux cas bien distincts, vous avez l’obligation de solliciter les services de ce type de prestataire. Ce dernier peut être une entité du secteur privé sinon publique. Il réunit des spécialistes capables d’effectuer des études techniques et de fournir des conseils autour du bâtiment. Un architecte fait souvent partie de l’équipe.

L’obligation d’une étude thermique pour une construction neuve

Selon l’extrait de la Loi Grenelle : « Toutes les constructions neuves faisant l’objet d’une demande de permis de construire déposée à compter de la fin 2012 et, par anticipation à compter de la fin 2010, s’il s’agit de bâtiments publics et de bâtiments affectés au secteur tertiaire, présentent une consommation d’énergie primaire inférieure à un seuil de 50 kilowattheures par mètre carré et par an en moyenne ». Faire appel à un bureau d’étude est donc obligatoire, tout comme le respect de la réglementation dans le bâtiment neuf. Le maître d’ouvrage a l’obligation d’intervenir sur au moins 10% représentant la part minimale d’ENR pour la nouvelle construction RT 2012. Il prend en charge une des alternatives suivantes :

  • La production de l’eau chaude sanitaire issue d’un système solaire thermique ;
  • Le raccordement à un réseau de chaleur prenant plus de 50 % de ses sources à partir d’une énergie renouvelable ou de récupération.

Par ailleurs, ce professionnel a le devoir de prouver que la contribution des énergies renouvelables au CEP du bâti est supérieure ou égale à 5 kWhEP/m2/an.

Les mises en œuvre à prévoir

La réglementation n’impose pas uniquement la réduction de la consommation, mais également la qualité des moyens mis en œuvre, à savoir :

  • Un test obligatoire démontrant l’étanchéité à l’air. Ceci se réalise à la fin des travaux ;
  • Le traitement en rapport aux ponts thermiques ;
  • Le respect d’une surface minimale de baies vitrées correspondant à un sixième de la surface habitable ;
  • L’utilisation d’énergies renouvelables comme le chauffe-eau thermodynamique, le capteur solaire thermique, le poêle à bois… ;
  • L’appareil de mesure des consommations énergétiques.

L’expert a l’obligation de remettre au propriétaire deux attestations de prise en compte de la RT 2012. La première est fournie lors du dépôt de demande du permis de construire. La seconde est délivrée au terme des travaux.

Les différentes étapes d’une étude thermique

Lorsque l’on fait appel à un bureau d’étude thermique, l’équipe de spécialistes procède comme-suit :

L’étude thermique réglementaire

C’est le service fondamental et la raison d’être d’un bureau d’étude. Toutefois, il faut que vous ayez à portée de main le détail de votre projet, soigneusement élaboré avec l’aide de votre architecte. L’équipe a recours aux différents logiciels adaptés et conçus spécialement pour simplifier et améliorer les consommations conventionnelles. Ces dernières sont soutirées des informations que vous avez fournies. Dans le cas où elles sont conformes à la législation, vous obtiendriez la première attestation.

Le conseil et l’accompagnement

Le bureau d’étude thermique doit vous accompagner tout au long du projet de construction. Son expertise vous est, en effet, d’une grande aide pour minimiser vos dépenses dans la matérialisation de votre objectif. Il vous conseille sur vos choix de ventilation par exemple, du système de chauffage ou de la climatisation.

Non seulement vous bénéficiez d’un bien immobilier aux normes, mais vous profitez également de meilleures solutions pour réduire les coûts des travaux de construction. Par ailleurs, vous constaterez une réduction considérable de vos factures. Il suffit de choisir le meilleur bureau d’études thermique dans votre région. Pour faire le bon choix, prenez en compte son expertise, sa fiabilité et son ancienneté. Afin de trouver trouver le professionnel pour vos travaux de rénovation ou de construction, vous pourrez faire une recherche sur internet ou demander auprès de vos connaissances. N’hésitez pas à vérifier sur les pages de forums en ligne les avis des internautes pour en avoir le cœur net.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *