Posted in Investissements

Investissez tôt pour profiter des intéréts composés

Investissez tôt pour profiter des intéréts composés Posted on 23 juillet 2020Laissez un commentaire

Albert Einstein aurait dit “Les intérêts composés sont la plus grande force dans tout l’univers.”

Malgré mes recherches, je n’ai jamais pu avoir la certitude que cette citation est bien de lui.

Cela étant, il a raison.

Et vous devriez en profiter !

Les intérêts composés ont un effet majeur sur les sommes que vous rapporteront vos investissements.

Et pour en profiter au maximum, il faut investir pendant de nombreuses années et donc commencer tôt.

Intuitivement, cela semble évident. Rien de nouveau. Mais les intérêts composés démultiplient ce principe dans des proportions que nous ne pouvons intuitivement soupçonner.

C’est pour cela qu’il est nécessaire de commencer tôt, même si la retraite vous semble loin.

En fait, plus que de préparer et sécuriser votre retraite, ce qui est déjà bien, les intérêts composés peuvent vous permettre d’atteindre votre indépendance financière.

Les intérêts composés, c’est quoi ?

Commençons par les intérêts…

L’intérêt, c’est la rémunération d’un prêt, sous la forme d’un versement périodique de l’emprunteur au prêteur.

Ce prêt peut être le traditionnel prêt immobilier. En plus de rembourser le capital, vous allez verser des intérêts pour le service qu’on vous a rendu : une somme d’argent immédiatement disponible.

Les intérêts, ce sont aussi les gains produits par un placement financier : un Livret A, une assurance-vie, des actions, … D’une certaine façon, vous prêtez votre argent et vous êtes rémunéré pour ce service.

Et c’est ce qui nous intéresse vu qu’on parle d’investissement.

Les intérêts peuvent être simples ou composés.

Pour les intérêts simples, les intérêts produits ne sont pas ajoutés au capital initial.

Si vous placez 1000€ à un taux annuel de 5 % d’intérêts simples, tous les ans, vous recevrez 50€.

Pour les intérêts composés, les intérêts produits sont ajoutés au capital initial à la fin de chaque période. Pour produire à leur tout de nouveaux intérêts.

Reprenons notre exemple d’un placement de 1000€ à un taux annuel de 5 %.

La première année, vous recevez 50€ = 1000€ * 5 %.

La deuxième année, vous recevez 52,50€ = 1050€ * 5 %.

La troisième année, vous recevez 55,125€ = 1102,50€ * 5 %.

Et ainsi de suite…

Le montant de vos intérêts composés augmentent avec le temps.

La magie des intérêts composés

Les différences peuvent sembler négligeables. Mais sur la durée…

  • après 10 ans, les intérêts simples rapportent 500€, les intérêts composés 628,89€ ;
  • après 20 ans, les intérêts simples rapportent 1000€, les intérêts composés 1653,29€ ;
  • après 30 ans, les intérêts simples rapportent 1500€, les intérêts composés 3321,94€ ;
  • après 40 ans, les intérêts simples rapportent 2000€, les intérêts composés 6039,98€.

Au bout de 30 ans, les intérêts versés passent du simple au double. Et au bout de 30 ans, les intérêts passent du simple au triple.

Et encore, dans cet exemple, il n’y a aucun versement ultérieur, le capital reste le même.

Moralité : commencez à investir tôt

Tout est dans le titre.

Même si la retraite vous semble loin, même si vos revenus ne sont pas énormes, investissez régulièrement. Et commencez le plus tôt possible.

Comment faire cela ?

Aucun besoin d’être un expert : ouvrez une assurance-vie !

L’idée étant de laisser cet argent placé pendant longtemps, au minimum 30 ans, ne vous souciez pas du risque et placez tout en actions. Ignorez les fonds en euros.

Lorsque vous approcherez de la fin de votre horizon d’investissement, diminuez la part en actions et augmentez la part en euros. Par exemple :

  • 5 ans avant la fin, soit après 25 ans, diminuez les actions de 20 % et remplacez-les par 20 % de fonds euros, soit 80% en actions et 20 % en fonds euros.
  • 4 ans avant la fin, soit après 26 ans, diminuez encore les actions de 20 % et remplacez-les par 20 % de fonds euros, soit 60% en actions et 40 % en fonds euros.
  • 3 ans avant la fin, soit après 27 ans, diminuez les actions de 10 % et remplacez-les par 10 % de fonds euros, soit 50% en actions et 50 % en fonds euros.
  • 2 ans avant la fin, soit après 28 ans, diminuez encore les actions de 10 % et remplacez-les par 10 % de fonds euros, soit 40% en actions et 60 % en fonds euros.

Cela n’est qu’une suggestion de planning. Vous pouvez étaler la bascule des actions vers les fonds euros ou diminuer encore plus la proportion des actions. L’idée est d’éviter que vous ne perdiez votre argent alors que vous en avez besoin parce que les marchés s’effondrent.

Conclusion

Nous avons intuitivement du mal à imaginer la différence entre les intérêts simples et les intérêts composés.

Pourtant elle est énorme.

Et cela peut faire toute la différence entre une retraite minime et une retraite sécurisée. Ou entre une vie professionnelle menée jusqu’au bout et une retraite anticipée parce que vous avez atteint votre indépendance financière.

Uniquement grâce aux intérêts composés.

Profitez-en et commencez à investir rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *