Comment bien choisir son bardage ?

bardage bois
Sommaire de l'article

Le bardage est un revêtement que l’on fait apposer sur sa façade de maison pour en changer l’aspect. Il peut se coupler avec une isolation par l’extérieur (ITE), pour gagner en confort thermique, sans entreprendre des travaux à l’intérieur et toucher à la superficie. Mais il existe plusieurs matériaux au niveau des bardages : comment être sûr de faire le bon choix ?

Quel est le meilleur bardage ?

Quand on choisit son bardage, il faut réfléchir à plusieurs facteurs : la durabilité du produit, la facilité de mise en œuvre, la résistance aux intempéries et le prix. Un propriétaire peut ainsi choisir un bardage bois composite. Il présente l’aspect visuel du bois, sans les inconvénients, tout comme on peut le voir sur les terrasses. Les fibres de bois sont en effet mélangées avec de la résine. Les planches sont donc très dures mais elles sont faciles à poser, par une personne ayant quelques notions en bricolage.

Le bois est généralement choisi en première intention, car il est relativement bon marché. Attention, cependant, car il faut bien entendu choisir une essence imputrescible, classée 4. Sans lasure ou peinture, le bardage prendra, au fil des années, une teinte grisée qui peut plaire ou non. Dans ce deuxième cas, il faut s’astreindre à un entretien régulier, surtout sur les façades très exposées aux intempéries. Malgré tous ces soins, il ne faut pas compter sur des durées de vie qui excèdent 25 ans dans le meilleur des cas pour les essences les plus chères.

Bardage : choisir le bon revêtement pour sa façade de maison :

Le bardage en PVC est un choix économique pour votre maison, comme souvent avec ce matériau que l’on retrouve sur les menuiseries. Pourtant, il n’est pas toujours accepté par les mairies et le service d’urbanisme, à cause de son aspect plastique. Depuis quelques années, le PVC a considérablement changé et s’améliore. Ils résistent plus durablement contre les intempéries mais aussi contre les UV.

Le zinc est encore peu connu dans ce domaine, sans doute parce qu’il est très cher. Il a peu de défauts, si ce n’est de ne pas être à la portée de toutes les bourses, ce qui peut suffire pour s’en détourner.

On peut choisir un bardage en métal ou en aluminium. Le premier tout comme le deuxième ne supporte aucun choc. Sans traitement, le métal va se corroder, il faut donc prendre un bardage ayant subi un traitement adéquat ce qui va alourdir la facture.

Sans amiante, bien entendu, on peut trouver le bardage en fibres ciment. Mais il faut penser à ajouter une bande EPDM pour le protéger contre la moisissure. Sa pose n’est en outre pas facile et demande donc de passer par un spécialiste, au lieu de s’en charger soi-même. Cela aura une conséquence néfaste sur la facture totale.

Reste enfin le bardage en composite. C’est sans doute le matériau à plébisciter quand on veut un bardage durable (50 ans et plus), mais là encore, cela représente un coût à ne pas négliger.

Julien B.
Julien B.
Vous allez aussi aimer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *