Posted in Maison / déco

Effectuer des travaux de bricolage chez soi en prenant toutes les mesures de sécurité

Effectuer des travaux de bricolage chez soi en prenant toutes les mesures de sécurité Posted on 3 juillet 2020Laissez un commentaire

Pinceaux, peintures, lasure et autres outils, vous voilà prêt à décaper, repeindre ou nettoyer vos façades, portes et surfaces métalliques. En raison de la toxicité de certains solvants ainsi que le fait que ce soit un produit volatil, il est vivement recommandé de prendre vos précautions quant à leur utilisation.

 

Des travaux de bricolage à effectuer

Lorsque vous décidez de procéder vous-mêmes aux travaux de réfection de votre domicile, vous allez très certainement avoir besoin de solvant. Utilisé comme dégraissant, diluant, décapant ou purifiant, ces produits se retrouvent dans de nombreux produits que nous pouvons utiliser dans notre quotidien : pour les peintures et revêtements par exemple.

 

Les différents types de produits que nous pouvons être amenés à utiliser :

  • les solvants qui sont utilisés comme diluant ou dégraissant ;
  • le caustique ;
  • les peintures et vernis ;
  • les produits d’entretien et de nettoyage comme l’eau de javel ou les détergents ;
  • les décapants contenant du chlorure de méthylène.

 

L’utilisation de ce type de produits prêt à l’emploi et parfois multi-usage peut vous faciliter la tâche.

Selon le type de sol ou de surface que vous allez traiter, vous allez utiliser un décapant acide ou alcalin.

Le chlorure de méthylène : un puissant décapant

Le dichlorométhane ou chlorure de méthylène achat est un solvant chloré liquide extrêmement volatil. Il passe d’un état liquide à vapeur à haute température. Lorsqu’il est commercialisé, il contient des stabilisants pour le protéger des effets de l’humidité et de l’air : l’éthanol, le méthanol, le cyclohexane ou encore l’amylène. Vous en saurez plus sur le chlorure de méthylène sur ce lien https://chemical.center/les-solvants/36-chlorure-de-methylene.

 

Il peut avoir plusieurs utilités pour le particulier :

  • décapant peinture et vernis ou résines photorésistantes
  • solvant de dégraissage
  • utilisé comme composant d’aérosols et de colles

 

Le chlorure de méthylène achat est un solvant utilisé pour toute sorte de décapage. Il permet par exemple de ramollir un revêtement. Mais il existe désormais des produits de substitution comme le lactate d’éthyle, l’alcool benzylique ou encore les esters dibasiques qui sont moins nocifs.

 

Précaution d’utilisation de ce solvant

Si vous devez absolument utiliser ce solvant, nous vous invitons à prendre vos précautions pour éviter tout accident. En effet, l’inhalation de ces produits chimiques peut entrainer de graves conséquences pour le système nerveux central ainsi que des troubles respiratoires dès quelques inhalations. Il est donc recommandé de porter un masque de protection si vous devez travailler sur une longue période avec ce produit.

 

Dans tous les cas, que vous utilisiez du DCM, de l’acide chlorhydrique, du white spirit ou n’importe quel autre solvant chimique, pensez à :

  • vous équiper convenablement (vêtements de protection ainsi qu’un masque facial) ;
  • lire la notice d’utilisation et respecter les proportions prescrites;
  • travailler dans une pièce aérée.

 

En effet, une forte exposition pourrait avoir des effets sur votre santé. Ces composés organiques volatils sont particulièrement agressifs pour les organes comme le foie ou les reins mais peuvent également être cancérigènes.

 

Après utilisation, gardez les solvants chimiques à température ambiante loin de toute source de chaleur et conservez dans un flacon hermétique afin d’éviter toute évaporation du produit. Si vous êtes pris de nausées ou de maux de tête après utilisation, ou s’il y a eu une ingestion accidentelle du produit, n’hésitez pas à contacter le centre anti poison.

 

Enfin, pour l’environnement, veillez à ne pas en déverser sur le sol au risque de le contaminer, ni à laisser ouvert vos contenants. En plus du risque de malaise que vous encourez, les vapeurs contribuent à la dégradation de la couche d’ozone.

 

Une nouvelle technique de décapage par le froid est désormais disponible : le décapage cryogénique par pulvérisation. L’efficacité du décapage est augmenter en fonction de la différence de température de la pièce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *