Posted in Santé / Bien-être

Arrêt Cardiaque Respiratoire et DAE obligatoire : comment s’y prendre ?

Arrêt Cardiaque Respiratoire et DAE obligatoire : comment s’y prendre ? Posted on 20 novembre 2020Laissez un commentaire

En France, les statistiques officielles donnent entre 40 et 50.000 décès dus à un arrêt cardiaque chaque année. Surtout, les recherches ont prouvé que la plupart de ces décès sont liés à un manque de secours dans les 5 minutes qui suivent la crise. Pour ce faire, depuis le 1er janvier 2020, le défibrillateur cardiaque est devenu une exigence pour tout établissement qui reçoit du public à hauteur de 300 personnes. Cette contrainte se fonde sur le décret n° 2018-1186 qui prévoit l’extension de cette disposition à d’autres entreprises dès 2022.

Dans ce contenu, découvrez quelques infos pratiques par rapport à l’utilité du défibrillateur et aux dispositions à prendre pour une utilisation efficace.

C’est quoi un défibrillateur ?

Un défibrillateur cardiaque est un appareil de réanimation qui libère une charge électrique volontaire permettant de réanimer une victime d’arrêt cardiaque. Le choc électrique produit est appelé la défibrillation ou la cardioversion et s’effectue sur le cœur de la victime dans le but de rétablir le rythme cardiaque sinusal qui est le normal.

La défibrillation consiste donc à relancer les battements du cœur qui s’étaient arrêtés grâce à des décharges électriques. Aujourd’hui, à l’instar de Medisafe qui propose des trousses de secours pour entreprise dédiées aux défibrillateurs, il existe de nombreux fournisseurs de défibrillateurs, trousses de secours et accessoires sur le marché.

Qui peut s’en servir ?

A priori, toute personne peut se servir d’un appareil de défibrillation. L’objectif est d’ailleurs que pour une utilisation optimale, tout le personnel de l’entreprise en soit capable. Seulement, avant de pouvoir l’utiliser efficacement et avoir des résultats probants, une formation préalable est nécessaire. À cet effet, plusieurs types de formations existent à savoir le PSC1, PSE1, PSE2, BNSSA, IPS, etc. Toutefois, leur but commun est d’outiller le salarié ou l’employé d’un ERP (Établissement Recevant du Public) sur comment réagir face à un arrêt cardiaque, les précautions à prendre et les actions à mener. De façon pratique, il s’agit d’une formation sur les gestes de premiers secours et sur l’utilisation du défibrillateur.

Généralement, son contenu se base sur l’appropriation des notions suivantes :

  • La clarification conceptuelle de l’arrêt cardio-respiratoire ACR ;
  • Les conséquences d’un arrêt cardiaque ;
  • Comment reconnaître une personne victime d’un ACR ?
  • Que faire après avoir reconnu un arrêt cardiaque ?
  • Comment se servir du défibrillateur ?
  • Comment entretenir un équipement de défibrillation ?
  • Mise en pratique sur un mannequin.

Il s’agit des notions de base qui peuvent être encore plus approfondies pour faire du salarié un sauveteur secouriste du travail (SST) aguerri.

Comment se servir d’un défibrillateur ?

Il existe différents types de défibrillateurs. Ceux appelés défibrillateurs automatisés externes DAE :

  • Le défibrillateur automatique : comme son nom l’indique, cet appareil de défibrillation se charge à lui tout seul d’envoyer des décharges électriques dans le corps de la victime sous la supervision du sauveteur qui assiste ce processus de réanimation cardiaque ;
  • Le défibrillateur semi-automatique : c’est le type de matériel de défibrillation dont les sauveteurs et secouristes se servent généralement. Il dispose d’une interface visuelle qui alerte le sauveteur du moment où il peut effectuer la défibrillation ;

Et ceux à l’usage exclusif du corps médical et des professionnels du secourisme.

Outre ces différents équipements, il existe d’autres accessoires indispensables comme la trousse de secours pour défibrillateur. Cette dernière est obligatoire pour tout ERP qui dispose d’un appareil de défibrillation.

Le DAE est donc l’équipement de défibrillation autorisé pour usage dans les entreprises en raison de sa facilité d’utilisation. En effet, le DA permet d’administrer automatiquement sans l’aide du sauveteur. Quant au semi-automatique, tout salarié ayant reçu la formation peut s’en servir et l’appuyer facilement lorsque celui-ci envoie l’avertissement sonore.

Par ailleurs, en plus d’être subordonnée à une formation préalable, l’utilisation d’un défibrillateur automatique fait suite à une démarche qui consiste d’abord à alerter les secours dès lors que l’on constate un cas d’arrêt cardiaque. Ensuite, il faudra procéder au massage de la victime sur la base d’environ 100 compressions/minute. Ce n’est qu’à la suite de ces actions qu’on procède à l’utilisation du matériel de défibrillation en 5 étapes essentielles :

  • Poser les électrodes sur la poitrine de la victime et s’assurer qu’elles sont parfaitement reliées à l’appareil ;
  • Mettre en marche l’appareil de défibrillation qui effectuera l’analyse du rythme cardiaque durant le processus de réanimation cardio-pulmonaire ;
  • Appuyer sur le bouton d’électrochoc lorsqu’il s’agit d’un équipement semi-automatique ou laisser simplement ce dernier s’exécuter de façon autonome lorsqu’il est automatique. Surtout, il est interdit de toucher la victime au moment de la délivrance des décharges électriques.
  • Utiliser un masque bouche à bouche pour reprendre le processus de réanimation et procéder à nouveau au massage cardiaque jusqu’à l’administration de la prochaine décharge électrique ;
  • Maintenir l’appareil allumé quand bien même la victime reprend connaissance afin de s’en servir en cas de rechute. Lorsque le patient ne reprend pas connaissance, il faudra continuer le processus de réanimation cardio-pulmonaire jusqu’à l’arrivée des secours.

Il faut retenir que la réussite de l’ensemble de ces gestes de premiers secours et d’utilisation de défibrillateur passe nécessairement par une bonne formation. Elle permet de se familiariser avec les différents mouvements, mais également avec l’appareil de défibrillation et ses accessoires, disponibles en fonction de votre budget.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *