Posted in Entreprise

Souscrire une décennale en tant que micro-entrepreneur

Souscrire une décennale en tant que micro-entrepreneur Posted on 17 septembre 2020Laissez un commentaire

Si vous comptez vous lancer dans le secteur du bâtiment en tant que micro-entrepreneur, vous avez l’obligation de souscrire une assurance décennale pour protéger vos clients. Cette garantie assure tous vos ouvrages et permet de dédommager le client suite à une malfaçon, un défaut de construction ou un vice caché jusqu’à 10 ans après la livraison du chantier. Cependant, en tant qu’auto-entrepreneur, il est possible que vous trouviez la souscription d’une telle assurance trop lourde pour la trésorerie de votre entreprise. Heureusement, il existe des formes de décennales adaptées à votre statut d’auto-entrepreneur.

Souscrire une assurance décennale : quel coût ?

L’obligation de signer un contrat de garantie décennale n’est pas seulement une tracasserie administrative. Elle vous protège des conséquences assez sérieuses de dangers réels liés à votre activité. Toutefois, le coût de cette assurance peut constituer un frein à la conclusion du contrat, surtout pour les auto-entreprises. Dans ce cas, comment trouver le tarif d’une assurance décennale pour micro-entrepreneur le plus attractif, afin de débuter vos activités ? Avant de répondre à cette interrogation, il est important de rappeler tous les risques couverts par une décennale.

Obligatoire pour la réalisation de toute activité dans le domaine du BTP, cette assurance permet de garantir vos travaux de construction pendant 10 ans à compter de la date de fin des travaux. Cette assurance doit être souscrite avant le début du chantier ou avant le début des travaux pour lesquels vous êtes sollicités. Effectivement, il est possible de déterminer via un contrat des garanties propres à une activité du secteur du bâtiment.

Toutefois, il existe toujours dans le contrat d’assurance des garanties minimales auxquelles vous ne pouvez pas déroger. Il s’agit notamment de :

  • Le maintien du contrat d’assurance,
  • La durée du contrat,
  • Les franchises,
  • Les exclusions.

La décennale auto-entrepreneur est donc capitale pour des dégâts très sérieux qui affectent la solidité d’un bâtiment, la réception de l’édifice à cause de l’utilisation qui lui était destinée, l’usage normal de l’immeuble et les équipements intégrés dans le gros œuvre.

Afin de pouvoir profiter des garanties de l’assurance, il est nécessaire que tous les travaux devant être réalisés soient définis de manière très précise. Toutes les opérations effectuées sur le chantier doivent entrer dans le champ des tâches professionnelles que vous avez déclaré à votre compagnie d’assurance. Cela vous permet d’éviter le risque de ne pas bénéficier d’une couverture lorsqu’un sinistre survient.

souscrire une assurance décennale BTP

Combien coûte une assurance décennale ?

Sachez que les tarifs de votre décennale micro-entrepreneur peuvent varier selon la nature du métier que vous exercez et des sinistres qui peuvent survenir. Les prix varient aussi en fonction de votre expérience dans le secteur ou de votre chiffre d’affaires. Par conséquent, pour savoir combien coûte votre assurance décennale, n’hésitez pas à vous faire établir plusieurs devis afin de comparer les montants.

Dans la pratique, les prix des décennales pour les auto-entrepreneurs de second œuvre sont généralement plus bas et le chef d’entreprise peut obtenir une mensualisation des cotisations. Annuellement, le coût de l’assurance peut revenir à :

  • 700 euros pour artisan peintre ;
  • 900 euros pour un électricien ;
  • 1 100 euros pour un professionnel évoluant dans le secteur de la plomberie ;
  • 1 500 euros pour un menuisier.

Pour les métiers appartenant à la catégorie du gros œuvre, les montants sont bien plus élevés. Dans ce cas, le paiement de l’assurance est effectué par trimestre. Ainsi, ces cotisations peuvent revenir environ à :

  • 1 600 euros par an pour un maçon ;
  • 1 700 euros par an pour un couvreur,
  • Et 2 000 euros par an pour un charpentier.

Quels sont les éléments inclus dans une décennale auto-entrepreneur ?

Si les tarifs de la décennale vous paraissent trop élevés, il est important de comprendre que ce type de couverture est complète. Souvent, elle contient une garantie décennale, une responsabilité civile et une protection juridique.

La zone géographique dans laquelle est implantée votre entreprise a également une incidence sur le montant de votre contrat d’assurance. Ainsi, si vous êtes installé à Paris, le prix de votre décennale sera plus important que si vous étiez à Niort, par exemple.

Par ailleurs, si vous avez vraiment de l’expérience dans votre secteur et que celle-ci présente moins de risques, votre prime sera moins élevée. Il en est de même si vous n’avez jamais eu de sinistres dans votre carrière professionnelle.

Enfin, sachez que si vous employez certaines techniques considérées comme risquées par votre assureur, cela fera augmenter le montant de la prime.

assurance décennale auto-entrepreneur

Comment trouver une assurance décennale au meilleur tarif ?

En considérant les prix que vous venez de découvrir ci-dessus, il est tout à fait normal que vous trouviez que l’assurance décennale auto-entrepreneur coûte très cher. Cependant, vous pouvez utiliser certaines pratiques afin d’en diminuer le prix.

La première chose à faire pour diminuer le coût de votre décennale est de vous assurer automatiquement après votre inscription en tant que micro-entrepreneur. Cette technique vous permet de bénéficier de tarifs très intéressants, adaptés à votre statut.

Ensuite, n’oubliez pas que vous souscrivez votre assurance auprès de compagnies qui prennent en compte tous les risques liés au secteur de la construction. Le contrat proposé comprend généralement la garantie décennale, la responsabilité civile et parfois une protection juridique. Ainsi, il est vivement conseillé de vérifier si vous n’aviez pas déjà souscrit à ces assurances ailleurs, afin de ne pas payer la même prestation deux fois.

En outre, il est important de rappeler qu’étant donné l’obligation faite à tout professionnel du secteur de la construction de souscrire une assurance décennale, vous êtes en droit de saisir le BCT (Bureau Central de Tarification) si vous êtes confronté à un refus pour vous assurer.

Enfin, n’oubliez pas de contacter plusieurs assureurs afin d’obtenir le plus grand nombre de devis pour comparer les offres et définir celle qui convient le plus à vos besoins et à vos moyens. Le moyen le plus rapide et le plus efficace de trouver l’offre la plus attractive est de faire usage d’un comparateur d’assurance décennale auto entrepreneur. Ainsi, vous pourrez accéder aux propositions du marché pour les comparer rapidement et objectivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *