Posted in Maison / déco

Comment bien choisir son parasol ?

Comment bien choisir son parasol ? Posted on 7 août 2020Laissez un commentaire

L’été est là et tout le monde profite du soleil. Même s’il est important pour la santé, car il apporte une bonne dose de vitamine D, il faut se méfier des mauvais UV. Pour en avoir les avantages sans les inconvénients, il convient d’acheter un parasol. L’offre est pléthorique et tous ne se valent pas. Comment bien le choisir ?

 

Qu’est-ce qu’un bon parasol ?

Quand on choisit un parasol, il faut se méfier en premier lieu des produits à très bas prix qui ne protègent en effet absolument pas du soleil. Un comble. Soit, ils apportent un peu d’ombre, mais la qualité n’est pas là.

L’achat d’un bon parasol représente un certain investissement. Mais avec un peu de soin, vous pouvez compter le garder de nombreuses années, d’autant que certaines enseignes proposent désormais des parasols innovants et haut de gamme.

On ne choisit pas un parasol sans réfléchir à son emplacement et son usage. Va-t-il servir à protéger l’ensemble de la tablée familiale ? Sera-t-il au-dessus d’un unique transat dans le jardin ? Vous l’avez compris, le choix de votre parasol va passer en premier lieu par la place que vous pouvez lui dédier.

Il faudra donc regarder l’envergure du parasol. Cette surface d’ombrage diffère en fonction de la forme de votre futur parasol : rond, carré, rectangulaire. Pour effectuer ce calcul, rien de plus simple, vous devez multiplier ses différentes dimensions ou prendre en compte sa circonférence, pour obtenir le nombre de mètres carrés qui seront à l’ombre.

 

Déporté, droit, manivelle, tissu, structure : je suis perdu pour le choix de mon parasol :

choix parasolLes petits espaces préféreront sans doute opter pour un parasol déporté qui laisse la place belle à la table, par exemple. Mais ils peuvent aussi se rabattre sur des parasols ronds et droits qui se glisseront dans le trou prévu à cet effet dans une table d’extérieur. Par contre, ne comptez pas sur ces derniers modèles pour être modulables.

Il faudra à ce moment, opter pour des parasols inclinables. La présence d’une manivelle peut vous y aider.

La qualité de la structure est importante. Pour éviter de voir apparaître des traces de rouille à la première averse, préférez l’aluminium ou des essences de bois très résistantes (acacia, teck…).

La toile doit être bien entendu traitée anti-UV et résister autant que possible aux intempéries. Elle se décline en plusieurs matières qui ont toutes leurs atouts et leurs points faibles. La toile acrylique est résistante mais les personnes les plus exigeantes se tourneront vers les toiles en coton.

Le niveau de protection est essentiel, pour passer l’été dehors sans brûler. Il faut alors viser un grammage élevé. La moyenne est, dans ce domaine de 250g/m². Les modèles haut de gamme, plus onéreux, mais plus qualitatifs et résistants peuvent aller bien au-delà.

Question entretien, c’est là le hic. Il faudrait pouvoir, en fin de saison, nettoyer la toile. Cela n’est pas toujours évident. C’est pour répondre à ces besoins que certaines marques proposent désormais des toiles amovibles, pour faciliter leur entretien. Bien vu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *